15 décembre 2010

Maturité

Grands plafonds, console Louis XIII, fauteuils drapés de toile de Jouy, Ella rêvasse. Allongée sur ce grand lit d'hôtel, elle soupire d'aise. Elle sait ce qu'elle veut. Elle a cherché, elle a subi, elle est tombée, puis elle a bataillé,...mais à présent, elle soupire d'aise. Elle sait vraiment ce que c'est que l'Amour, elle sait les élans de sa chair, les frissons du creux de ses reins, les papillons qui lui voilent les yeux et lui embuent la tête... Elle aime cet homme plus que tout, plus qu'aucun autre, cet homme qui est sa révolution.

Parfois, elle se demande...pourquoi lui ? est-ce pour son charme magnétique, ses yeux pétillants, son sourire craquant ? pourquoi lui ? est-ce son enthousiasme, son élan, ses bras puissants ?...elle ne peut pas répondre à ces questions, trop de questions l'assaillent d'un coup...mais elle sait à quel point elle aime cet homme, à quel point elle a cet homme dans la peau, inscrusté au plus profond d'elle-même, dans son corps et dans son âme...

Olivier....son homme à elle.....elle vient de passer près de deux jours avec lui, au milieu des flocons...deux jours d'amour extraordinaire...comme si ces deux jours avaient effacé le reste du monde, les plongeant dans une bulle magique....

Elle aime cet homme plus qu'elle n'a jamais aimé aucun homme. Elle le boit, elle l'admire, elle se love contre lui comme un petit animal perdu, elle se noit dans ses yeux vibrants d'amour...Elle aime cet homme qui ne veut lui donner que le meilleur, cet homme grand et fort, cet homme puissant, charmeur, intense...Elle aime son parfum, sa peau, ses baisers...Elle aime ses projets, ses folies, ses envies...

Ces deux jours d'amour ont décuplé les sentiments forts qui les unissent, pour l'éternité, pour le meilleur...

Olivier, l'homme de sa vie, le seul, l'unique, pour toujours...

Posté par elledeblog à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Maturité

Nouveau commentaire